• Témoignage

    TEMOIGNAGE - Pèlerinage Diocésain 2009 à Lourdes
    du 22 au 27 aout 2009

    Un soir, après une répétition de la chorale, alors que je n’étais pas encore décidé à participer à ce pèlerinage, c’est par une demande bien particulière que Maman Marie, m’a vraiment invité à le faire.

    TémoignageEn effet, ce soir-là, Suzette et Françoise sont venues vers moi pour me demander si j’allais à Lourdes, en me précisant que j’aurais un service à rendre, celui d’aider Anne-Marie à pousser le fauteuil roulant de son époux Maurice. La réponse que le Seigneur m’inspira ne se fit pas attendre et je répondis, « Si vous me le demandez, c’est que Marie ma Mère me le demande, alors, oui, je viens et j’accepte de rendre ce service malgré mes problèmes d’arthrose aux genoux ».

    J’ai vécu se pèlerinage d’une façon particulière et exceptionnelle parce qu’il m’a été donné la grâce de rendre service, oui, servir c’est aussi aimer et Sainte Bernadette disait « il suffit d’aimer » et, alors qu’elle était malade, elle disait encore « je fais mon emploi »

    Oui, servir c’est aimer et, tout donner c’est aussi recevoir, j’ai essayé de faire de mon mieux,  pardon Maurice pour mes fautes de conduite mais, grâce à vous, j’ai surtout beaucoup reçu :

    TémoignageJ’ai appris à pousser et conduire un fauteuil roulant, j’ai découvert et mesuré les difficultés que cela engendre au quotidien : faire attention aux passants qui ne font pas attention, qui ne se poussent pas, faire attention aux imperfections de la route et des trottoirs, un simple mauvais raccord de bitume, un petit creux et c’est le risque du fauteuil qui bascule en avant, le risque de la chute pour celui ou celle qui est assis dedans, puis il y a les difficultés de monter les côtes, les trottoirs, l’entrée de l’hôtel, mais aussi, les descentes…

    Ainsi, au cours de ces quelques jours, je me suis rendu compte combien mes petits soucis n’étaient rien face à ce qu’est l’épreuve du handicap pour celui ou celle qui le vit comme pour celui ou celle qui l’accompagne au jour le jour. Oui, quel bonheur nous avons, nous les valides, d’aller et venir à notre guise, rendons grâce à Dieu pour cela.

    Pour finir, je dis Merci à Notre Dame de Lourdes pour cette très belle expérience mais combien plus encore je la remercie et rend grâce à Dieu du fond de mon cœur d’enfant de Marie, car, depuis mon passage aux piscines, j’ai beaucoup moins mal aux genoux qu’au jour du départ !!!

    Béni soit Jésus, toujours Jésus et Marie.

    Amen.                                                                             
                                                                                     Robert


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :